L’Institut Andrée Dutreix est le seul centre de cancérologie intégré du littoral Nord et de la Flandre maritime.

Il se compose du :

  • Centre de Cancérologie et Radiothérapie Nord Littoral équipé de deux accélérateurs de particules, d’un scanner pour simulation virtuelle et dosimétrie informatisée en vue de radiothérapie de conformation 3D.
  • Centre de Médecine Nucléaire Nord Littoral pour la réalisation des bilans complémentaires par scintigraphie et TEP scan (en partenariat avec Nord TEP de Lille).
  • Vous y trouverez également une consultation de cancérologie générale, prise en charge de la douleur, des soins de support et palliatifs.
  • Centre d’Oncologie Médicale Nord Littoral à la Clinique de Flandre pour la réalisation des chimiothérapies ambulatoires, hospitalisation, consultation de cancérologie générale, prise en charge de la douleur, des soins de support et palliatifs.

Qui est Andrée Dutreix ?

DutreixAndrée et Jean DUTREIX se sont connus sur les bancs de l’amphithéâtre du pavillon Curie de l’Institut du radium. Andrée préparait sa licence en sciences et Jean sa médecine. Quelques années plus tard, ils formaient un couple dans la vie privée mais également dans la vie professionnelle. Ensemble ils travailleront dans le domaine de la radiothérapie contre le cancer.

Après la Seconde Guerre Mondiale, la radiothérapie commence à se développer à l’Institut du Cancer. Jean DUTREIX y intègre le service de curiethérapie puis rejoint l’équipe de Maurice TUBIANA, double Docteur en médecine et en physique, qui travaille sur des nouvelles techniques de médecine nucléaire.
Après son diplôme de physique, Andrée devient technicienne du Centre National de Recherche Scientifique. Quelques années plus tard, Jean lui propose de travailler à l’Institut du Cancer comme physicienne.
“Ce travail sera ce que vous en ferez, à vous de montrer ce que vous pouvez en faire” sont les mots du Docteur Maurice TUBIANA lorsque Madame DUTREIX est embauchée à l’Institut du Cancer en Septembre 1953. Elle rejoint alors l’équipe de médecin en charge de développer la radiothérapie et devient ainsi la première physicienne médicale.

La reconnaissance de la profession de physicien des hôpitaux est très longue. C’est en 1970 seulement qu’est créé par Andrée DUTREIX et le professeur Daniel BLANC le diplôme d’études spécialisées de physique radiologique. Andrée et Jean DUTREIX, avec leurs compagnons, n’ont pas seulement connu les débuts de la physique médicale, mais c’est l’ensemble des disciplines liées à la radiothérapie qu’ils ont permis de créer ou de transformer. Ce n’est pas à un domaine scientifique unique que se sont attaqués les DUTREIX, mais à tout cet ensemble de progrès liés à la technologie des radioéléments et des rayons X au profit du soin des malades.